Comment donner une seconde vie à ses diapos ?

Publié le par vicdb

scanner-plustek-grosbill.jpgPuisque l’été est bel et bien fini, il fallait que je trouve une activité pour remplacer les séances farniente, dans tous les parcs de Paris. En rentrant chez mes parents pour un long déjeuner bruyant et animé, je suis tombée sur une grosse boite à chaussures remplie de négatifs… une boite à souvenir qui prenait un peu trop la poussière. C’est à cet instant que je me suis investie d’une mission de sauvetage. « Il faut sauver le soldat diapo ». J’aurais pu passer par un labo photo mais ça aurait été bien trop facile (et surtout trop cher). Donc j’ai fait le choix d’acheter un scanner de diapositives haute résolution.

 

Le scanner Plustek OpticFilm 7500 AI de est l’un des références dans la numérisation de négatifs et diapositives. Bientôt, je pourrais offrir un bel album photo ou un diaporama animé (qui en fera pleurer plus d’un lors de la prochaine fête de famille). Et ce scanner de photos pour me servir pour bien d’autres occasions.

 

J’ai choisi ce modèle car la Dmax (La densité maximum correspond à la valeur de gris foncé considérée comme noire par le scanner) est élevée. Elle me permettra d’avoir des photos qui restituent au mieux les tons clairs comme les tons foncés. De plus l’ iSRD participe à faire disparaître les poussières, les rayures et les traces de doigt de vos images.

Peu encombrant, il se branche sur l’ordinateur via le port USB et un logiciel très complet est fourni. Le Multisampling etMultiexposure sont des caractéristiques très prometteuses pour cet appareil.

 

Après avoir scanné tous ces vieux clichés, au lieu de les encadrer, je les mettrai sur un cadre photo numérique pour qu’ils passent directement du 19ème au 21ème siècle.

Commenter cet article